Lava journey texte américain et traduction française
Jan Anderson

On surveille Leilani… à 8 miles…la lave sort des fissures partout dans les terrains des propriétés…vite… chaque jour plus…bifurque.
Je sens un frémissement à l’intérieur de moi, je dois me préparer… Comme si un membre éloigné de la famille allait venir nous rendre visite.
8 miles plus loin la lave brûle à travers l’eau...
Pour nous, plus d’eau... l’eau c’est la vie… Je dois me préparer… une sourde angoisse me traverse… on espère que tout ira bien…. Il faut faire vite…
Évacuation… 2h du matin au clair de lune… nos trois véhicules sont bourrés des dernières affaires qu’on a pu y entasser...
J’ai mes chiens… mon oreiller mes couvertures… On rejoint une colonne d’autres gens et collectivement comme au ralenti on quitte Kapoho… sans savoir… personne ne reverra jamais…comme Atlantis...Jadis un environnement idyllique… tant de souvenirs… les gens… les animaux… les poissons…les plantes… tout a disparu
Voici que la terre a donné naissance à une nouvelle palette…c’est brutal, brûlant, dur, magnifique, une nouvelle strate pour une nouvelle vie tout de suite
Je suis déplacée...je suis dans un endroit sûr et accueillant avec des amis sympathiques…
Pourtant mes racines flottent. J’ai besoin de trouver une place où vite me replanter

Je ne suis pas d’humeur à chercher longtemps… Je n'en aurais pas la force..

Je suis installée dans un endroit qui a beaucoup de qualités et j’avance, c'est dans la création, en modelant le paysage ou de l’argile que je trouverai le moyen de m'en sortir. La nature a toujours été mon maitre, évoluer et s’adapter en sont donc les leçons et les devoirs à la maison
Je pense que j’ai été profondément liée à un événement géologique majeur...La croissance de la terre est un phénomène proprement stupéfiant, on l’accepte avec reconnaissance
Et maintenant presque deux ans plus tard… je continue à découvrir ce qui pour moi a de l’importance. J’accepte la plupart des changements… Mais le plus dur ce sont les nouveaux bruits de la civilisation des hommes que je sens m’envelopper, la circulation...J’essaie de m’adapter. Pourtant ma vie c'est d'accepter tout ça…et de prendre toujours plus conscience de ce qu'il y a en moi et en-dehors de moi, de tous les gens et les choses qui m’entourent.
Jan Anderson, février 2020

.......................

Lava journey,
Jan Anderson


May 2018
Watching Leilani...8 miles away...lava fissures coming up everywhere in peoples yards..quickly...each day more...shifting .
I feel a murmur inside me to prepare.. .like a distant family member may come to visit.
8 miles away lava burned through the water.."......
No water for us...water is life...I must prepare...quiet anxiety moves through me...hoping for the best....moving faster...
Evacuation ...2 am moonlight night...our 3 vehicles loaded with last stuff we could jam in...
I have my dogs...my pillow and blankets...we join a calvacade of others and collectively in slow motion leave Kapoho.....not knowing ......no one will ever see again...like Atlantis
once an idealic environment...so many memories ...the people..the animals..the fish...the plants...all gone
The new palette is born from the earth...it is raw, hot, hard, beautiful, a new layer to begin new life instantly
I am displaced...I am in a safe and welcome space with gracious friends .......
....but. my roots are dangling and I need to find a place to get grounded guickly.
I am not in the mood for a big search...too much for my spirit to handle...I settle on a place with many good attributes and I move forward, finding creating with landscape or clay is my savior of spirit. Nature has always been my teacher and therefore evolving and adaptation are the lessons and the homework.
I feel that I was deeply connected in a major geological event....the growing of the earth literally amazing.....accepting gracefully
Now almost 2 years later...I keep learning what is important to me....I am ok  with most of the changes...but the hardest is the new sounds of man’s civilization that that seem to envelope me...traffic...I am trying to adapt
Still...my life is about getting on with it...and be ever more conscious of inside and outside of me and everyone/everything

© 2021 Tous droits réservés Michel Mousseau

MICHEL MOUSSEAU